Votre humour n’est pas le sien, attention danger !

Ce n’est pas parce que elle ne rit pas quelle est triste

Autant le dire tout de suite, à trop vouloir être drôle avec une femme russe surtout lors des premières rencontres risque de vous mettre en danger dans le sens où le jolie jeune femme qui est à votre côté et que vous convoitez ne comprendra pas votre sens de l’humour et risque de vous prendre pour un demeuré et limite pour un goujat. Rassurez vous ça m’est déjà arrivé et pas qu’une fois. Voir fin de l’article.

Encore une fois ce n’est pas parce qu’elle ne sourit pas qu’elle est triste et qu’il faut à tout prix essayer de faire des blagues pour lui arracher un sourire. Voir article sur le rire chez les Russes.


L’humour russe est souvent basé sur le maniement de la langue

Il s’exprime tout en finesse, ou met en scène des personnages qui nous sont inconnus. Comme le rire, il se pratique souvent entre personnes qui se connaissent. Donc quand on arrive (vous voyez je me met aussi dans le tas) avec nos gros souliers en pensant déclencher l’hilarité générale on se prend souvent un soufflet en retour.


En résumé

Pas de second degré qui se veut subtil. Les russes sont plus directs et concrets. Pas de blagues sur la religion, même s’ils n’en parlent pas beaucoup, c’est un domaine très sérieux pour eux. Et le pire de tout, les blagues graveleuses en dessous de la ceinture. Là vous êtes morts ! D’une situation d’incompréhension vous passez à une situation de gêne totale où vous êtes le lourdaud de service.

Laissez du temps au temps et quand vous vous connaitrez mieux, vous pourrez toujours essayer de faire passer vos blagues. Je vis depuis 6 ans avec ma compagne et encore maintenant quand je pense en placer une bonne, il arrive qu’elle me regarde avec des yeux bizarres, alors…Mais rassurez vous, beaucoup de sujets nous font rire, autant ses blagues que les miennes.


Une de mes premières gaffes.

Après un repas au restaurant avec Irina une de mes premières rencontres. Tout s’est bien passé, je demande l’addition et je trouve de « bon goût » de lancer une bonne blague et quand la jeune serveuse apporte l’addition je lui dit que je suis pressé et que je ne paierai que le lendemain. Avant même que j’ai dire quoi que ce soit, la serveuse était au bord des larmes et cherchant ce qu’elle avait de si grave que je ne voulais pas payer et pensant déjà devoir elle même payer de sa poche et à mes côtés Irina folle de rage et de honte que j’ai mis la serveuse dans tous ses états. No comment…

Alors retenez votre élan, soyez simple et patients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *