Différence d’âge entre femmes russes et célibataires de l’ouest

Hier premier jour de beau temps à Minsk

Je décidais de me balader tranquillement dans le centre ville Minsk et dans le parc Gorky que j’apprécie. Je regardais les gens autour de moi et notamment les couples. J’ai eu un déclic ! C’est pourquoi j’écris cet article. C’est simplement une réflexion basée sur mon observation et mon expérience personnelle. Ceci n’engage que moi.

En regardant les couples hommes russe et femmes russes qu’ils jeunes ou plus âgés j’ai remarqué que la différence d’âge entre eux était comme chez nous de quelques années entre 1 et 5 ans environ. C’est une constante. Ma compagne bélarusse m’a expliqué que socialement une plus grande différence est difficilement acceptée par la société, que ce n’est « pas bien vu » ce n’est pas dans la culture russe.

Hors quand on regarde les couples mixtes femme russe et célibataire étranger, dans la grande majorité des cas la différence d’âge est importante. Entre autre dans la communauté française, tous les couples mixtes que je fréquente affichent une différence d’âge significative entre 10 et 15 ans. Qu’ils soient allemands italiens ou américains les hommes se mettent toujours en couple et repartent chez eux avec des femmes plus jeunes.


D’où ma réflexion, pourquoi une jeune femme russe accepte-t-elle avec un étranger ce qu’elle n’accepte pas avec un homme de son pays ?

Qu’est ce qu’elle trouve chez un étranger qu’elle ne trouve pas chez un Bélarus pour qu’elle consente cette différence dans une rencontre amoureuse ?

Une des différence entre un homme russe et un homme de l’ouest c’est la vue à long terme. Un Russe vit plus au jour le jour, anticipe moins. Un homme de l’ouest a une vue à plus long terme, est capable d’anticiper éventuellement une mauvaise passe. C’est ce qui plaît aux femmes russes qui sentent qu’elles peuvent plus compter sur nous. D’autre part certaines d’entre elles ont déjà eu une expérience de la vie qui c’est soldée par un échec, séparation ou divorce. Et donc elle sentent que ce genre d’homme leur assurera plus de sécurité pour l’avenir et elle sont prêtes à accepter une différence plus importante.

D’autre part, même si elles ne sont pas toutes prêtes à quitter leur pays, elles idéalisent (souvent à tort) la vie à l’ouest qui serait meilleure pour elles. Elles se projettent alors plus facilement avec un homme même plus âgé qui est susceptible de leur offrir cette vie.

Par contre l’argument du visa qu’elle obtiendrait plus aisément avec un homme de l’ouest n’existe plus. De nombreuses sociétés à Minsk offrent ce service sans avoir à demander de l’aide à quiconque.

Attention de ne pas tomber dans le piège de l’excès avec votre amour russe. Une trop grosse différence d’âge vous fera plus acheter une poupée qui va vous coûter très cher qu’une femme avec qui vous construirez une vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *